Date archives: 30 janvier 2003

Microsoft sous haute surveillance pendant 5 ans

Pour s'assurer que Microsoft respectera bien les accords passés à l'issue du procès anti-trust à son encontre, la juge Collen Kollar-Kotelly prévoyait de mettre en place un comité de surveillance. Celui-ci vient d'être finalisé. Composé d'éminents spécialistes de l'industrie informatique, il aura pour mission de vérifier, pendant cinq ans, que Microsoft s'en tient aux accords passés avec la justice américaine.

La fin des liaisons dangereuses ?

Apple libérée du joug de Microsoft ? Et pourquoi pas ! Les relations historiquement agitées des deux frères ennemis de l'informatique, les derniers logiciels présentés par Steve Jobs, comme la fin de l'accord qui unissait les deux firmes, semblent militer dans ce sens.