Attaque virale sur les serveurs utilisant SQL de MICROSOFT

Microsoft a indiqué qu’un virus de type ” worm “, similaire au célèbre virus ” Code Red ” qui avait bloqué des milliers de machines à travers le monde en juillet 2001, est en train de ralentir l’accès à certains sites Internet en attaquant les serveurs Web qui utilisent une version du logiciel de gestion de base de données Microsoft SQL.

Le virus profiterait d’une faille de sécurité de SQL Server pour obliger les serveurs à multiplier les requêtes de données entre eux, provoquant un fort accroissement du trafic sur le réseau et, en conséquence, des problèmes d’accès pour les utilisateurs. Microsoft a pris conscience du problème vendredi et diffuse un patch correctif sur son site pour ralentir la progression du virus.