[]

Le partage P2P est en manifeste déclin au Canada

Le groupe de protection du copyright CPCC (Canadian Private Copying Collective) a commandé une étude auprès des experts de Reseau Circum sur l’état de la copie illégale sur les réseaux P2P au Canada.

Premier résultat de l’étude : le partage P2P est en manifeste déclin au Canada.

Des statistiques en totale contradiction avec les préjugés qui collent au Canada, qui veulent que le pays soit un paradis du P2P illégal à cause de l’absence de réforme des lois sur le copyright et de l’absence de poursuites.

Chez ceux qui ont diminué leurs achats de musique en ligne durant les 12 mois précédents, seulement 9 % ont cité les réseaux P2P comme une des causes de leur retrait.

Un pays dans lequel la première source de musique pirate n’est d’ailleurs pas le partage en ligne, mais bien la gravure de CD.

Fanch