[]

Méthodes de sélection et de suppression

, par Fanch

Aperçu de la sélection et de la suppression

Comme vous l’avez appris dans la Leçon 1, Photoshop est un programme de retouches d’images avec un environnement basé pixel. Lorsque l’on pense à la retouche d’images, la correction d’image vient généralement à l’esprit. Avant de passer aux méthodes de correction d’image traditionnelles au cours de la Leçon 3, explorons d’abord le côté créatif de la retouche d’images en apprenant les méthodes de sélection et de suppression de base.

La créativité est importante dans la prise de vue, que vous soyez photographe, illustrateur, concepteur graphique ou tout autre professionnel. La créativité qui vous est laissée dépend souvent

L’autre gomme du groupe Gomme, la Gomme d’arrière-plan, fonctionne de la même manière que la Gomme magique avec deux grandes différences. Une différence réside dans le glissement au lieu du clic. Vous glissez la Gomme d’arrière-plan sur l’image pour supprimer les pixels. Avec la Gomme magique, vous cliquez sur l’image pour supprimer les pixels. L’autre différence est que la Gomme magique vous permet un meilleur contrôle grâce à différents paramètres présents sur la barre d’options.

Pour terminer les étapes de cette section, rognez les zones sombres qui restent des côtés gauche et droit de l’image et enregistrez ensuite vos modifications. Vous disposez maintenant d’une toute nouvelle image réalisée à partir d’une image existante.


Créez une image réfléchie

Au cours de la Leçon 1, vous avez appris des techniques simples de sélection, de recadrage et de transformation. En combinant les modifications de ces techniques avec d’autres techniques de manipulation d’image, vous pouvez transformer une image simple en quelque chose de bien plus dramatique. Par exemple une image réfléchie.

Une possibilité pour créer une image réfléchie consiste à créer une copie de l’image, utiliser l’outil Rectangle de sélection pour sélectionner une zone, recadrer, effectuer une symétrie de l’axe vertical de l’image copiée, augmenter les dimensions jusqu’à atteindre celles de l’image originale et combiner ensuite l’image créée avec l’image originale.

Au démarrage de Photoshop, peut-être souhaitez-vous réinitialiser les valeurs par défaut du programme. Si vous ne le souhaitez pas, réinitialisez toutes les options d’outils au fur et à mesure que vous progressez dans cette leçon.

Pour créer l’image réfléchie, procédez comme suit :

 1. Téléchargez Sunset.jpg , sélectionnez Fichier > Ouvrir, recherchez l’emplacement du fichier, sélectionnez Sunset.jpg et cliquez sur Ouvrir.
 2. Pour éviter d’écraser par mégarde votre image originale, sélectionnez Image > Dupliquer. La boîte de dialogue Dupliquer l’image apparaît.

Vous pouvez ignorer la boîte de dialogue Dupliquer l’image en appuyant sur la touche Alt lorsque vous sélectionnez Image > Dupliquer.

 3. Cliquez sur OK. Une copie de l’image, appelée Sunset copie, apparaît.
 4. Cliquez sur la fenêtre de l’image originale, Sunset.jpg, pour l’activer et cliquez ensuite sur le bouton Fermer dans le coin supérieur droit de la fenêtre.
 5. Avec la fenêtre Sunset copie toujours ouverte, sélectionnez Fichier > Enregistrer sous, appelez-la Sunset Exercice et enregistrez-la au format Photoshop par défaut, PSD, au lieu du format JPEG original.

Enregistrer un fichier image au format PSD lorsque vous travaillez est un bon exercice. Lorsque vous avez fini de créer une image, enregistrez une copie dans un autre format si nécessaire.

 6. Redimensionnez la fenêtre en glissant le coin inférieur droit de la fenêtre jusqu’à ce que vous voyiez la zone de travail grise en dehors de votre image.
 7. Rognez la partie inférieure de l’image, juste en dessous de l’endroit où l’arbre de droite touche le sol. Il ne faut pas être très précis — enlevez simplement une partie de l’avant-plan sombre. Pour ce faire, sélectionnez l’outil Rectangle de sélection, dessinez un rectangle autour de la zone que vous souhaitez conserver et sélectionnez ensuite Image > Rogner.
 8. Veillez à ce que toute votre image soit sélectionnée et sélectionnez ensuite Edition > Copier ( Ctrl+C ).
 9. Sélectionnez Fichier > Nouveau et cliquez ensuite sur OK. Un nouveau document vierge s’ouvre, aux mêmes dimensions et à la même résolution que l’image originale.

Si la nouvelle fenêtre vierge n’apparaît pas, cliquez sur le bouton Niveau inférieur dans le coin supérieur droit de la fenêtre.

L’avantage de cette méthode est que lorsque vous copiez l’image rognée dans l’image de travail (ce que vous allez faire tout de suite), elle se trouvera sur un calque distinct. Cela facilitera les modifications à apporter sur chaque partie de l’image.

 10. Dans le nouveau document vierge, sélectionnez Edition > Coller ( Ctrl+V ).
 11. Sélectionnez Edition > Transformation > Symétrie axe vertical ( Ctrl+T ) et appuyez ensuite sur Enter ou cliquez sur la coche dans la barre d’options pour appliquer la transformation.

Pour placer l’image réfléchie dans la copie de travail, vous devez ajouter de la place au bas de la copie de travail, procédez comme suit :

 1. Sélectionnez la fenêtre Sunset Exercice et désélectionnez l’image ( Ctrl+D ), si nécessaire.
 2. Sélectionnez Sélection > Image > Taille de la zone de travail ( Alt+Ctrl+C ). La boîte de dialogue Taille de la zone de travail apparaît.
 3. Le schéma d’ancrage au milieu comprend un carré blanc qui représente la position de votre image et les flèches de direction. Cliquez sur la flèche située juste au-dessus du carré blanc, comme illustré à la Figure 2-1 pour indiquer que vous souhaitez ajouter de la place au bas.

 4. Modifiez la hauteur en fonction de l’espace que vous souhaitez ajouter. Vous pouvez voir mathématiquement combien vous souhaitez ajouter et entrer la nouvelle dimension. Vous pouvez également cocher la case Relative juste à côté du schéma et entrer la hauteur finale. Par exemple, le fait d’entrer 4 dans la zone Hauteur indique la hauteur de l’image après avoir ajouté l’espace supplémentaire, comme illustré à la Figure 2-2.

 5. Revenez au document avec l’image réfléchie.
 6. Sélectionnez l’outil Déplacement dans la palette d’outils et glissez l’image réfléchie dans la fenêtre Sunset Exercice.
 7. Positionnez l’image réfléchie en dessous de l’image originale sans écart ni chevauchement.

Vous pouvez utiliser les flèches du clavier pour déplacer l’image copiée par petits incréments.

 8. Dans la palette Calques, notez que l’image réfléchie se trouve sur un nouveau calque. Si vous devez sélectionner l’image, effectuez un Ctrl+clic sur la miniature de l’image qui se trouve dans la palette Calques.
 9. Appuyez sur Ctrl+T et faites glisser la poignée du milieu inférieure vers le haut pour réduire uniquement la hauteur de l’image parce que dans une réflexion naturelle, l’image réfléchie est raccourcie. Appuyez sur Enter ou cliquez sur la coche dans la barre d’options.
 10. Rognez l’image si nécessaire, pour supprimer la surface blanche excédentaire.
 11. Enregistrez les modifications apportées à Sunset Exercice et fermez la copie de l’image réfléchie sans l’enregistrer.

Votre image réfléchie est terminée et est prête pour sa destination finale. Vous apprendrez dans la Leçon 4 à préparer les fichiers pour différents types de production.


Utilisation des outils Ellipse de sélection et Gomme

Voyez les images suivantes qui illustrent les effets de la réflexion d’une image.

Pour obtenir cet effet symétrique et vous exercer à de nouvelles méthodes de sélection, vous allez copier l’image originale, augmenter la taille de la zone de travail, appliquer une symétrie axe horizontal et ensuite copier et coller l’image symétrique (dans ce cas l’une des grandes fleurs) dans l’image originale. Pour ce faire, vous allez utiliser une autre méthode pour copier une sélection qui n’utilise pas le Presse-papiers. En outre, vous allez utiliser l’outil de Ellipse de sélection et le lissage pour adoucir l’aspect de la fleur collée ainsi qu’une fonction unique de l’outil Gomme pour effacer des zones et revenir à l’image originale.

Pour créer une image réfléchie, procédez comme suit :

 1. Téléchargez et ouvrez le fichier Sunset.jpg .
 2. Appuyez et maintenez enfoncée la touche Alt et sélectionnez ensuite Image > Dupliquer.
 3. Fermez votre image originale.
 4. Sélectionnez Fichier > Enregistrer sous et enregistrez l’image dupliquée au format PSD.
 5. Suivez les mêmes étapes que celles utilisées lors de la création d’une image symétrique. Mais cette fois, utilisez une symétrie axe horizontal et augmentez la largeur de la taille de la zone de travail pour pouvoir recevoir l’image réfléchie. Rognez pour supprimer toute zone de travail vierge excédentaire.
 6. Enregistrez votre image intermédiaire sous un nouveau nom de fichier et fermez le fichier avant de continuer. L’importance de cette étape sera expliquée ultérieurement dans cette leçon, lorsque vous utiliserez la palette Historique.

 7. Ouvrez l’image enregistrée à l’étape précédente.
 8. Sélectionnez l’outil Ellipse de sélection et, si nécessaire, réinitialisez les options des outils. Assurez-vous que l’option Lissé est cochée, indiquant qu’elle est activée.
 9. Dessinez une sélection elliptique autour de la grande fleur blanche à droite de l’image. Appuyez sur Alt pour dessiner à partir du centre et démarrez au point vert de la feuille comme illustré à la Figure 2-3.

Dessiner une sélection avec l’outil Ellipse de sélection demande un peu d’exercice et quelques techniques supplémentaires. Vous pouvez appuyer sur la barre d’espace pour déplacer la zone de sélection lorsque vous dessinez et appuyer sur Alt pour dessiner à partir du centre vers l’extérieur. Relâchez d’abord la souris et ensuite la touche Alt.

 10. Faites une copie de la fleur à l’aide d’une autre méthode qui copie l’image lorsque vous la glissez vers un nouvel emplacement. Cette même fonction est accessible dans Illustrator et dans d’autres programmes graphiques. Sélectionnez l’outil Déplacement et appuyez et maintenez la touche Alt enfoncée. Le curseur se transforme en une flèche noire avec une flèche blanche supplémentaire. Déplacez la fleur dans le centre de l’image comme illustré à la Figure 2-4.

Si vous déplacez l’image sans appuyer sur la touche Alt, les pixels laissés sont remplis par la couleur d’arrière-plan si la sélection se trouvait sur le calque Arrière-plan. Si la sélection se trouve sur un autre calque, la zone laissée libre par la fleur sera transparente.

Dans l’exemple, l’image se trouve sur un calque distinct et est placée sur le côté droit de la zone de travail avec l’arrière-plan blanc. Si vous déplacez la sélection sans copier l’image, vous verrez le fond blanc. Pour voir la différence, déplacez votre image réfléchie de manière à ce qu’elle chevauche l’original et faites une sélection. Lorsque vous déplacez cette sélection sans la copier, vous verrez l’image en dessous.

Notez que la zone environnante de la fleur copiée couvre les autres fleurs. Comme vous avez copié la fleur à droite qui se trouve sur un nouveau calque, vous pouvez utiliser l’outil Gomme et une de ses options pour effacer l’image stockée dans la palette Historique. Cela fonctionne de la même manière que l’outil Forme d’historique.

Pour utiliser l’outil Gomme, procédez comme suit :

 1. Voyez au sommet de la palette Historique l’image miniature à droite de l’icône Forme d’historique. Cette miniature doit afficher votre image réfléchie intermédiaire telle qu’illustrée à la Figure 2-5. Votre nom de fichier sera différent de celui de l’exemple.

Si votre miniature n’affiche pas l’image réfléchie intermédiaire, annulez votre fleur copiée, enregistrez le fichier en cours, fermez le fichier et ouvrez-le à nouveau. Si vous connaissez la palette Historique, revenez à l’état sans la fleur copiée, faites une autre capture et modifiez la source de la Forme d’historique.

 2. Veillez à ce que votre fleur copiée soit toujours sélectionnée et sélectionnez ensuite l’outil Gomme. Réinitialisez les options des outils si nécessaire.
 3. Sur la barre d’options, cliquez sur Effacer l’historique. Cela efface la partie de l’image copiée qui couvre les fleurs en dessous pour afficher à nouveau l’image originale.
 4. Glissez l’outil Gomme sur la zone que vous souhaitez supprimer. Si nécessaire, vous pouvez modifier la taille de l’outil Gomme dans le menu déroulant Forme de la barre d’options avec le curseur du diamètre principal ou vous pouvez également utiliser une méthode clavier rapide. Chaque fois que vous appuyez sur le crochet gauche ([), vous diminuez la taille de la forme et chaque fois que vous appuyez sur le crochet droit (]), vous augmentez la taille de la forme. Dans le menu déroulant forme, vous pouvez également régler la dureté.

Essayez avec l’outil Gomme pour voir la différence dans cet exemple lorsque Effacer l’historique est désactivé. La fleur copiée est positionnée de manière à ce que la zone de sélection se trouve en partie sur l’image sur le même calque et sur une partie de l’image du calque d’arrière-plan. Lorsque vous effacez sur la moitié droite de la zone de sélection, Photoshop efface en transparent de telle sorte que vous voyez le blanc de l’arrière-plan. Si vous effacez sur le côté gauche, Photoshop efface en transparent et dévoile l’image en dessous sur le calque d’arrière-plan, comme illustré à la Figure 2-6. Si vous effacez sur le calque d’arrière-plan, Photoshop efface la couleur d’arrière-plan.

L’autre gomme du groupe Gomme, la Gomme d’arrière-plan, fonctionne de la même manière que la Gomme magique avec deux grandes différences. Une différence réside dans le glissement au lieu du clic. Vous glissez la Gomme d’arrière-plan sur l’image pour supprimer les pixels. Avec la Gomme magique, vous cliquez sur l’image pour supprimer les pixels. L’autre différence est que la Gomme magique vous permet un meilleur contrôle grâce à différents paramètres présents sur la barre d’options.

Pour terminer les étapes de cette section, rognez les zones sombres qui restent des côtés gauche et droit de l’image et enregistrez ensuite vos modifications. Vous disposez maintenant d’une toute nouvelle image réalisée à partir d’une image existante.


Utilisation des outils Baguette magique et Gomme magique

Lorsque vous comparez les deux images, la nouvelle image est plus intéressante car elle compte davantage de ballons.
L’image originale avec les ballons et la nouvelle image avec davantage de ballons.

Envisagez le meilleur moyen de sélectionner le ballon, avec la gondole, pour le copier. Si vous utilisez l’outil Ellipse de sélection, vous inclurez potentiellement trop de ciel avec le ballon à cause de la position de la gondole. Notez que cette partie du ciel est plus foncée que les autres parties. Lorsque vous sélectionnez le ciel, vous pouvez utiliser une commande pour sélectionner l’inverse ou l’opposé, qui est le ballon dans ce cas. Vous pouvez réaliser cela avec l’outil Baguette magique.

L’outil Baguette magique sélectionne des zones de couleurs sur base de la luminosité des pixels sur lesquels vous cliquez avec l’outil. L’option Tolérance de l’outil Baguette magique contrôle dans quelle mesure la luminosité de la couleur, ou de la plage de couleurs, doit correspondre à la couleur du pixel sélectionné.

La tolérance par défaut de 32 signifie que l’outil sélectionne des pixels de même luminosité qui sont 32 tons plus clairs ou plus foncés que la valeur de la couleur du pixel sélectionné. En d’autres termes, elle ajoute 32 et soustrait 32 de la valeur de luminosité du pixel.

La Figure 2-7 illustre ce concept à l’aide de l’agencement de couleurs RVB. La colonne A indique que la Baguette magique sélectionne les couleurs dans une plage de 68 à 132 à partir de la valeur de couleur R100 V100 B100. Dans la colonne B, où la tolérance peut être augmentée, la sélection comprend des couleurs dans une gamme allant de 67 à 133.

Vous allez maintenant apprendre deux méthodes et quelques approches alternatives pour sélectionner le ballon et la gondole. Essayez-les et jugez laquelle vous convient le mieux. Sachez simplement qu’il n’y a pas une méthode plus ou moins juste qu’une autre pour sélectionner le ballon.

Vous pouvez réinitialiser les valeurs par défaut du programme ou réinitialiser les options outils au cours de votre travail.

Essayez d’abord cette technique :

 1. Téléchargez et ouvrez Balloon.jpg.
 2. Sélectionnez Image > Dupliquer. Enregistrez la copie sous Balloons- exercice au format PSD.
 3. Sélectionnez l’outil Baguette magique, observez les paramètres dans la barre d’options et, si nécessaire, réinitialisez les options de l’outil en cliquant avec le bouton droit sur l’outil carré sur la barre d’options.

Un des paramètres de la barre d’options est Pixels contigus (ce qui signifie à proximité ou se touchant). Si vous cochez cette option, la sélection de la gamme de pixels sera proche de celui sur lequel vous cliquez. Si vous ne la cochez pas, Photoshop sélectionne des pixels dans la gamme de tolérance dans toute l’image. Pour les étapes suivantes, laissez cette option cochée.

Vous devez faire des expériences avec différents paramètres de tolérance pour voir les effets. Vous pouvez utilisez les curseurs déroulants pour augmenter ou diminuer le nombre. Si votre première sélection ne comprend pas suffisamment de pixels, sélectionnez un nombre plus élevé. Si vous souhaitez sélectionner des couleurs très proches de votre échantillon, utilisez un nombre moins élevé. La Baguette magique utilise la même dimension d’échantillon de sélection que l’outil Pipette.

Pour expérimenter les paramètres de la tolérance, procédez comme suit :

 1. Modifiez la tolérance sur 55 et cliquez ensuite sur l’outil Baguette magique dans la zone du ciel.
 2. Notez qu’il y a une petite zone à l’intérieur du ballon dans le coin supérieur droit qui est incluse dans la sélection. Vous devez la soustraire de la sélection.
 3. Diminuez la tolérance à 32. Appuyez ensuite sur Alt et notez que le curseur de la baguette magique se transforme en un moins pour soustraire, ou cliquez sur le bouton Soustraire de la sélection dans la barre d’options.
 4. Cliquez sur la zone bleue située à côté du ballon pour la soustraire de la sélection.

Pour simplement supprimer l’arrière-plan pour réaliser un autre type d’image, appuyez sur Supprimer. Pour le plaisir, appuyez sur D pour définir les couleurs d’avant-plan et d’arrière-plan sur les valeurs par défaut noir et blanc. Appuyez sur X pour permuter de manière à ce que la couleur d’arrière-plan soit noire et appuyez ensuite sur Supprimer. Avant de continuer, sélectionnez Edition > Annuler ou sélectionnez Aller vers l’arrière pour revenir à votre sélection du ciel.

 1. Sélectionnez Image > Intervertir (Maj+Ctrl+I) pour sélectionner l’inverse qui est le ballon dans le présent exemple.
 2. Lorsque le ballon est sélectionné vous pouvez copier et coller. Utilisez Copier sous au lieu de glisser une copie à l’aide de l’outil Déplacement de manière à ce que chaque copie se trouve sur un calque distinct.
 3. Appuyez sur Ctrl+T pour sélectionner Transformation manuelle.
 4. Appuyez sur Maj et faites glisser le coin supérieur gauche ou inférieur droit pour réduire la taille du ballon.
 5. Appuyez sur Enter ou cliquez sur la coche dans la barre d’options.
 6. Répétez la procédure copier, coller et redimensionner jusqu’à ce que l’image ressemble à l’illustration. Si vous ne voyez pas une image copiée à déplacer ou à redimensionner, cela signifie que l’original se situe exactement au-dessus.

Voici une autre méthode de sélection qui utilise une combinaison de l’outil Rectangle de sélection et de la Baguette magique. Utilisez l’image sur laquelle vous travaillez actuellement ou ouvrez l’image originale :

 1. Veillez à ce que le calque Arrière-plan soit activé ou sélectionné. (Cliquez une fois sur le nom du calque pour l’activer le cas échéant)
 2. Sélectionnez l’outil Rectangle de sélection et dessinez un rectangle autour du grand ballon mais sans le toucher. Comme les ballons se trouvent sur des calques distincts, ils ne sont pas compris dans la sélection.
 3. Sélectionnez l’outil Baguette magique et appuyez sur Alt pour soustraire de la sélection. Cliquez à l’intérieur du carré de sélection. Le ballon est maintenant sélectionné.
 4. Désélectionnez le ballon.

Vous pouvez également utiliser l’outil Lasso pour rapidement dessiner une zone de sélection autour d’un des petits ballons et vous continuez avec l’outil Gomme magique. L’outil Gomme magique supprime les pixels de la même luminosité de couleur qu’un pixel que vous sélectionnez. La zone supprimée est laissée transparente. Vous pouvez contrôler la tolérance et les paramètres contigus pour l’outil Gomme magique. C’est semblable à l’outil Baguette magique à l’exception que la Gomme magique supprime les pixels alors que la baguette magique les sélectionne.

L’outre gomme du groupe d’outils Gomme — la Gomme d’arrière-plan — supprime les pixels lorsque vous faites glisser l’outil. La zone est laissée transparente. Les options de l’outil Gomme d’arrière-plan sont différentes de celles de l’outil Gomme magique.

Vous pouvez essayer cette technique sur votre image de ballon de la manière suivante :

 1. Cliquez sur le calque Arrière-plan dans la palette Calques pour vous assurer qu’il est sélectionné.
 2. Utilisez l’outil Lasso pour rapidement dessiner un cercle autour du grand ballon qui inclut un peu de ciel bleu. Réinitialisez les options de l’outil.
 3. Copiez, collez, déplacez l’image du ballon sélectionnée dans un emplacement différent et réduisez-la ensuite.
 4. Effectuez un zoom sur la zone si nécessaire.
 5. Sélectionnez l’outil Gomme magique et réinitialisez les options de l’outil. Cliquez sur la zone bleue autour du ballon. Elle disparaît, comme par magie !
 6. Enregistrez le fichier avec le ballon supplémentaire ajouté ou sélectionnez Edition > Aller vers l’arrière (Alt+Ctrl+Z) jusqu’à ce que le ballon supplémentaire disparaisse.
 7. Enregistrez l’image de vos plusieurs ballons.


Créez une vignette.

Dans cette section, vous allez découvrir comment créer de nombreuses nouvelles images en isolant une partie d’une image existante et en l’ajoutant sur différents arrière-plans. Vous pouvez utiliser ces images de nombreuses manières, pour des impressions artistiques ainsi que pour des illustrations pour des publications.

Vous allez apprendre à utiliser le Lasso magnétique pour la sélection, l’outil Pipette pour échantillonner une couleur, l’outil Pot de peinture pour créer un arrière-plan, l’outil Dégradé pour créer une transition douce pour un arrière-plan et l’outil Gomme magique pour supprimer des couleurs.

En avant :

 1. Téléchargez et ouvrez le fichier Sunflower.jpg. Réinitialisez les valeurs par défaut du programme ou réinitialisez les outils.
 2. Sélectionnez Insérer > Dupliquer.
 3. Enregistrer l’image dupliquée sous le nom SunflowerOriginal.psd .
 4. Pour supprimer l’arrière-plan, sélectionnez l’outil Gomme magique, réinitialisez les options de l’outil et définissez la Tolérance sur 25.
 5. A l’aide de l’outil Gomme magique, cliquez sur chacune des zones sombres de l’arrière-plan pour supprimer les pixels. L’échiquier montre qu’il s’agit d’un arrière-plan transparent. Notez que dans la palette Calques, le calque Arrière-plan devient automatiquement le nouveau calque actif.

Comme la Gomme magique efface les pixels transparents, elle transforme automatiquement le calque Arrière-plan en un calque avec rien en dessous et l’appelle Calque 0. Si vous devez modifier le calque Arrière-plan pour des effets spéciaux, vous pouvez le modifier manuellement en double-cliquant sur le nom du calque dans la palette Calques et en cliquant ensuite sur OK dans la boîte de dialogue Nouveau calque.

Nous allons maintenant utiliser l’option Contour progressif de l’outil de sélection Lasso magnétique pour créer un effet de bord adouci caractéristique d’une vignette. Si vous vous souvenez, le contour progressif estompe le bord en ajoutant une zone de transition entre la sélection et ses pixels environnants.

Le lasso magnétique est un bon outil pour cette sélection parce que cela fonctionne de manière idéale dans les zones à contraste élevé. Cela fonctionnerait également parfaitement sans supprimer l’arrière-plan parce qu’il y a un contraste entre le tournesol jaune et l’arrière-plan sombre.

Pour utiliser l’outil Lasso magnétique, procédez comme suit :

 1. Sélectionnez le Lasso magnétique. Réinitialisez les options des outils si nécessaire.
 2. Réglez l’option Contour progressif sur 20.
 3. Faites glisser la souris le long des pétales de la fleur et fermez ensuite la sélection. Lorsque vous relâchez le bouton de la souris, vous voyez que la zone présente une forme différente de celle de la fleur. C’est à cause du contour progressif.
 4. Créez un nouveau fichier de la même taille et de la même résolution lorsque vous ouvrez le fichier. Pour ce faire, sélectionnez Fichier > Nouveau et sélectionnez ensuite le menu Fenêtre de la barre de menus en dehors de la boîte de dialogue.
 5. Au bas du menu Fenêtre, sélectionnez le nom de votre fichier ouvert. Les dimensions et la résolution de votre fichier ouvert sont automatiquement complétées dans la boîte de dialogue Nouveau document. Cliquez sur OK.
 6. Créez un second nouveau document présentant les mêmes dimensions et résolution.
 7. Si nécessaire, appuyez sur D pour redonner aux couleurs d’avant-plan et d’arrière-plan leur valeur d’origine.
 8. Revenez à l’image du tournesol et laissez le tournesol sélectionné. Sélectionnez l’outil Pipette et cliquez ensuite sur la feuille au bas de l’image pour sélectionner une couleur vert clair à utiliser comme arrière-plan dégradé dans votre nouveau fichier.
 9. Activez un des nouveaux fichiers en cliquant sur la barre de titre de la fenêtre document.
 10. Sélectionnez l’outil Dégradé.
 11. En commençant du côté gauche, environ au milieu de la zone de travail vierge, dessinez une ligne droite sur la largeur de la zone de travail. Appuyez et maintenez la touche Maj enfoncée pour assurer une ligne droite. Cela produit un dégradé linéaire avec la couleur sombre à gauche avec les couleurs d’avant-plan et d’arrière-plan.

Vous pouvez essayer avec des dégradés dans la boîte de dialogue Editeur de dégradé. Dans la barre d’options, cliquez sur l’icône du type de dégradé (pas la flèche) située à droite de l’icône de l’outil Dégradé. Cela fonctionne de la même manière que la palette Dégradé dans Illustrator.

 12. Revenez à l’image du tournesol, sélectionnez l’outil Déplacement et glissez le tournesol sélectionné dans le fichier avec l’arrière-plan dégradé.
 13. Déplacez le pointeur de la souris vers la position souhaitée et enregistrez le fichier sous FlowerGradientbk.psd . Fermez le fichier.
 14. Dans la zone de travail vierge restante, sélectionnez l’outil Pot de peinture. Il se trouve avec l’outil Dégradé. Dans le menu de la barre d’options, sélectionnez Motif.
 15. Sélectionnez le motif tissé du menu Motif comme arrière-plan pour cette image. Vous pouvez également utiliser l’option Pot de peinture et 1er plan dans la barre d’options pour remplir la zone de travail avec la couleur d’avant-plan.
 16. Déplacez la zone de travail et cliquez ensuite pour remplir la zone de travail avec le motif sélectionné.
 17. Revenez au fichier tournesol, sélectionnez l’outil Déplacement et appuyez ensuite sur Maj en glissant la fleur au milieu du nouveau fichier avec le motif d’arrière-plan. Repositionnez si nécessaire.
 18. Appuyez sur Ctrl+T, redimensionnez la fleur et appuyez sur Enter pour appliquer la transformation.
 19. Rognez l’image pour avoir approximativement des quantités égales d’arrière-plan autour du tournesol.Pour ajouter une bordure, procédez comme suit :

 1. Sélectionnez le calque Arrière-plan et sélectionnez ensuite Tout > sélectionner (Ctrl+A).
 2. Sélectionnez Sélection > Modifier > Cadre et entrez ensuite 20 pixels dans la boîte de dialogue Sélection du cadre.
 3. Sélectionnez Edition > Remplir (Maj+F5) et sélectionnez ensuite une couleur de remplissage ou un motif.
 4. Enregistrez le fichier sous SunflowerPatternbk.psd.

L’effet du contour progressif sur le tournesol adoucit les bords. Une partie de la zone est également transparente, ce qui aide à la mélanger à l’arrière-plan. Cet effet transparent dans l’exemple est créé parce que l’arrière-plan de l’image originale est devenu transparent avec l’utilisation de l’outil Gomme magique et la création du Calque 0 sans arrière-plan derrière. Si vous déplacez l’image du tournesol dans un nouveau fichier, elle se trouvera sur un nouveau calque. Les bords transparents vous permettent alors de voir l’arrière-plan.

Et maintenant...

Dans cette leçon, vous avez appris qu’avec quelques méthodes de sélection et de suppression, combinées avec votre créativité, l’on peut créer de belles images.

La Leçon 3 va aborder la retouche d’images et les principes de base des couleurs et de la correction des couleurs.

Fanch