[]

Présentation de Adobe Photoshop CS2

, par Fanch

Bienvenue dans Débuter avec Adobe Photoshop CS2 !

Adobe Photoshop est la référence professionnelle de la retouche d’images. Ce programme puissant est doté de nombreuses fonctions qui répondent aux besoins d’un grand nombre d’utilisateurs tels que photographes, illustrateurs, concepteurs graphiques, artistes, scientifiques et bien d’autres professionnels encore.

Ce cours vous apprendra les principes de base du programme et de la retouche d’images. Nous vous présenterons les concepts, les méthodes et les fonctions de base de Photoshop, tels que :

  • Images bitmap et images vectorielles
  • Zone de travail de Photoshop et son fonctionnement de base
  • Présentation des sélections pour la retouche d’images
  • Présentation des calques
  • Présentation des couleurs
  • Principes de base de la résolution et de la taille des images

Ce cours se base sur la version actuelle de Photoshop CS2 (version 9.0) pour Windows. Toute nouvelle fonction de CS2 qui n’est pas présente dans les versions précédentes est indiquée dans le texte. Pour les utilisateurs de Macintosh, des instructions et des remarques soulignent les principales différences. Même si la majorité des principes de base de ce cours s’appliquent également à Photoshop Elements — la version grand public — ce cours est écrit pour Photoshop.

Aperçu de Photoshop

Photoshop fait partie des programmes de retouche d’images, également appelés programmes de coloriage, avec des environnements basés sur le pixel. En cours d’apprentissage de Photoshop, vous imaginerez de nombreuses possibilités créatives et amusantes de retravailler des images de sources différentes ou encore de créer vos propres images.

De nombreuses ressources d’images sont accessibles, des photographies numériques, des photographies numérisées, des images d’autres programmes informatiques et des images disponibles sur Internet.

Veillez toutefois à vérifier la source de chaque image pour éviter d’utiliser du matériel protégé par la loi sur les droits d’auteur .

Les images numériques ou les graphiques font partie d’une des deux catégories principales : bitmap et vectorielle.

Les programmes qui fonctionnent avec ces images sont généralement appelés logiciels de dessin bitmap ou logiciels de dessin vectoriels.

Photoshop est principalement un programme de retouche d’images bitmap doté également de quelques fonctions au niveau du texte et des graphiques vectoriels.

Le programme de dessin d’Adobe — Illustrator — est principalement un programme de dessin vectoriel muni de quelques fonctions bitmap. Ces deux programmes présentent donc la possibilité de travailler tant avec des bitmap qu’avec des images vectorielles.

Image bitmap

Une image bitmap (ou à trames) est composée d’un nombre fixe de pixels organisés au sein d’une grille de rangées et de colonnes.

L’exemple le plus fréquent d’une image bitmap est une photographie numérique.

Chaque pixel possède un emplacement et une couleur qui lui sont assignés. C’est semblable à l’affichage des pixels de votre écran qui sont organisés en rangées et colonnes.

La qualité d’une image bitmap dépend du nombre de pixels (résolution) et des informations relatives à la couleur de chaque pixel.

Voilà pourquoi, lorsque vous agrandissez une image bitmap, votre image perd en détails et en qualité.

Image vectorielle

Une image vectorielle est composée de points, de lignes, de courbes et de polygones appelés vecteurs qui sont définis via des formules mathématiques.

Citons comme exemple fréquent d’une image vectorielle un dessin technique ou un dessin d’un objet composé de formes géométriques.

Comme les images vectorielles sont définies mathématiquement, elles peuvent être redimensionnées sans perte de qualité, elles sont donc indépendantes de la résolution.

Comme un écran d’ordinateur est composé de pixels, il présente un graphique vectoriel sous forme de pixels.

Adobe Illustrator utilise une technique d’anti-repliement pour améliorer l’aspect du vecteur à l’écran.

Nous vous présenterons dans cette leçon une forme bitmap et une forme d’objet vectoriel basique dans Photoshop. Vous commencerez toutefois par vous familiariser avec la zone de travail de Photoshop.


Exploration de la zone de travail

La zone de travail de Photoshop est conçue pour vous aider à maximiser votre espace de travail et à avoir un accès aisé aux outils.

La Figure 1-1 présente la zone de travail par défaut d’un nouveau document vierge, parfois appelée la zone de l’image active.

La zone de travail par défaut comprend à gauche, la palette d’outils, en haut la barre de menu et la barre d’options et à droite, les palettes.

Figure 1-1 : Zone de travail de Photoshop.

Votre zone de travail peut se présenter différemment si vous avez déjà ouvert Photoshop et si vous avez modifié votre espace de travail. Photoshop conserve les modifications que vous apportez dans la zone de travail ainsi que les modifications que vous apportez dans les boîtes de dialogue et les options d’outils. Vous pouvez facilement revenir aux valeurs par défaut, si nécessaire, en suivant les étapes ci-dessous. Vous pouvez également réinitialiser les modifications séparément dans certaines boîtes de dialogue, options d’outils et positions des composants de la zone de travail.

Pendant l’apprentissage de Photoshop, réinitialiser vos modifications aux valeurs par défaut peut s’avérer un excellent exercice. Cependant, si vous vous trouvez dans un environnement de travail ou de production, vous aurez probablement besoin de paramètres personnalisés en permanence. Vous pouvez ignorer la procédure suivante si vous ne souhaitez pas revenir aux valeurs par défaut.

Pour voir comment cela fonctionne, réinitialisons en une fois toutes les valeurs par défaut du programme.

La procédure suivante fonctionne également avec CS et la version 7 :
 1. Si Photoshop est ouvert, fermez le programme.
 2. Appuyez et maintenez enfoncée la combinaison de touches Maj+Ctrl+Alt (Mac : Maj+Commande+Alt ou Maj+Commande+Option) pendant le démarrage de Photoshop. Une boîte de dialogue apparaît vous demandant si vous souhaitez supprimer le fichier Paramètres de Adobe Photoshop.
 3. Cliquez sur Oui.
 4. Si une boîte de dialogue apparaît vous demandant si vous souhaitez personnaliser les paramètres des couleurs, cliquez sur Non.

Cette séquence demande un peu d’exercice et il se peut qu’elle ne fonctionne pas avec un raccourci du bureau. Si vous utilisez une version d’essai de Photoshop, vous apercevrez une fenêtre initiale lors du premier lancement du programme. Maintenez les touches Maj+Ctrl+Alt enfoncées jusqu’à ce que la boîte de dialogue de réinitialisation apparaisse.

Vous pouvez maintenant vous familiariser avec les éléments de la zone de travail et apprendre comment ils fonctionnent.

Opérations de base

Vous pouvez contrôler la barre d’options, les palettes et les palettes d’outils comme suit :

  • Pour déplacer la barre d’options, placez le pointeur de la souris sur la ligne verticale située à gauche de la barre que l’on appelle également la barre de manipulation. Faites ensuite glisser la barre d’options dans la zone de travail. Vous pouvez également la placer au bas de la zone de travail. Cet emplacement peut s’avérer plus intéressant si vous portez généralement votre attention sur la partie inférieure de l’écran lorsque vous travaillez. Pour ramener la barre d’options à son emplacement par défaut, faites-la simplement glisser sous la barre de menus.
  • Pour réinitialiser aux valeurs par défaut tous les paramètres de la barre d’options, cliquez avec le bouton droit (Mac : Control+clic) sur l’icône de l’outil dans la barre d’options et sélectionnez ensuite Réinitialiser cet outil ou Réinitialiser tous les outils.
  • Vous pouvez réduire la barre d’options, la palette d’outils ou toute palette en double-cliquant sur le bord gauche de la barre. Pour les développer, double-cliquez simplement sur la barre.
  • Appuyez sur Tab pour masquer la barre d’options, la palette d’outils et les palette. Appuyez à nouveau sur Tab pour les faire réapparaître.

Vous pouvez également accéder à la barre d’options, à la palette d’outils et aux palettes depuis le menu Fenêtre, comme suit :

  • Appuyez sur Maj+Tab pour masquer les palettes de la zone de travail. Appuyez à nouveau sur Maj+Tab pour les faire réapparaître.
  • Pour déplacer les groupes de palettes dans la zone de travail, cliquez et faites glisser la barre supérieure du groupe. Pour revenir à leur position d’origine, sélectionnez Fenêtre > Espace de travail > Réinitialiser la position des palettes.
  • Pour séparer une palette de son groupe, sélectionnez le nom de la palette ou cliquez à n’importe quel endroit sur l’onglet et faites-le glisser en dehors du groupe. Pour le replacer, faites glisser l’onglet dans le groupe. Vous pouvez utiliser la commande Réinitialiser la position des palettes pour remettre toutes les palettes dans le groupe en une fois dans l’ordre par défaut.
  • Vous pouvez stocker des palettes individuelles (pas en groupe) dans le conteneur de palettes. Pointez simplement le curseur de la souris sur le nom de la palette ou sur l’onglet et glissez-déposez la palette dans le conteneur de palettes. Vous pouvez également sélectionner l’option de menu Ancrer au conteneur de palettes dans le menu contextuel du conteneur de palettes.

Pour accéder à ce menu contextuel, cliquez sur la flèche dans le coin supérieur droit de la palette. La commande Réinitialiser la position des palettes remet tous les éléments à leur emplacement d’origine. Si vous ne pouvez pas voir le conteneur de palettes, agrandissez la fenêtre de Photoshop en plein écran et veillez à ce que la résolution d’écran soit réglée sur 1024 x 768 minimum.

Dès que vous vous sentirez à l’aise avec le fonctionnement du programme et que vous établirez votre propre flux de travail, vous pourrez créer et enregistrer une zone de travail personnalisée.

Exploration de la palette d’outils

La palette d’outils dans Photoshop CS2 contient 58 outils de base dont 22 sont visibles par défaut dans la palette d’outils. Photoshop CS2 comprend deux nouveaux outils : l’outil Correcteur de ton direct et l’outil Yeux rouges. Ils se trouvent tous les deux dans le groupe d’outils Correcteur de ton direct et le nouveau Correcteur de ton direct est l’outil par défaut, comme illustré à la Figure 1-2.

Figure 1-2 : Outils Correcteur de ton direct et Yeux rouges.

L’outil Remplacement de couleur se trouve maintenant dans le groupe Peinture avec les outils Pinceau et Crayon. Il se trouvait précédemment dans le groupe Correcteur de ton.

Lorsque vous déplacez le curseur de la souris sur chacun des outils de la palette, une info bulle apparaît et affiche le nom de l’outil ainsi que son raccourci clavier. Vous pouvez afficher les outils masqués d’un groupe d’outils en cliquant sur le petit triangle situé dans le coin inférieur droit de l’outil. Vous pouvez également parcourir les outils d’un groupe sans les développer en appuyant sur la touche Maj et sur le raccourci de l’outil. Par exemple, pour parcourir les outils du groupe Lasso, appuyez sur Maj+L. Appuyez à nouveau sur Maj+L pour afficher l’outil suivant du groupe.

Intéressez-vous maintenant à la partie inférieure de la palette d’outils. Voyez les grands carrés noir et blanc. Ce sont les cases de sélection des couleurs. La case de sélection des couleurs supérieure représente la couleur d’avant-plan actuelle et la case inférieure représente la couleur de fond actuelle. Deux raccourcis vous seront utiles pour ces cases :

  • Appuyez sur D ou cliquez sur les petits carrés noir et blanc sous les cases de sélection des couleurs pour revenir aux valeurs par défaut ou au noir et blanc.
  • Appuyez sur X ou cliquez sur la flèche arrondie au-dessus des cases de sélection des couleurs pour permuter entre les couleurs d’avant-plan et d’arrière-plan, comme illustré à la Figure 1-3.
Figure 1-3 : Outils de couleur d’avant-plan et d’arri

Si vous connaissez Illustrator, ce sont les mêmes raccourcis pour les zones Remplissage et Pinceau. Photoshop et Illustrator utilisent de nombreux raccourcis et opérations de base identiques.

Vous verrez également que les mêmes boîtes de sélection des couleurs apparaissent dans la palette des couleurs. Plus tard dans ce cours, vous vous exercerez à sélectionner une couleur d’avant-plan pour un remplissage. La couleur d’avant-plan est également utilisée avec les fonctions peinture et pinceau. La couleur d’arrière-plan est associée aux dégradés et à l’outil Gomme. En outre, les couleurs d’avant-plan et d’arrière-plan sont utilisées par certains filtres d’effets spéciaux.

Le groupe suivant de la palette d’outils est le mode Masque rapide qui ne sera pas abordé dans ce cours.

Le groupe suivant de trois boutons vous permet de permuter entre les différents modes d’écran pendant que vous travaillez dans Photoshop. Vous utiliserez ces différents modes un peu plus tard dans cette leçon.

Les deux dernières icônes, placées sur un bouton plus grand, vous permettent de lancer rapidement l’application ImageReady que l’on utilise pour créer des images pour le web.

L’aide de Photoshop comprend une excellente synthèse de la palette d’outils ainsi qu’une galerie d’outils. Appuyez sur F1 ou sélectionnez Aide > de Photoshop.

Exploration des préférences

L’aperçu de Photoshop ne serait pas complet si l’on ne mentionnait pas les préférences. La boîte de dialogue Préférences vous permet de modifier les paramètres pour personnaliser le programme en fonction de votre flux de travail personnel. Ces paramètres comprennent notamment des options relatives à l’affichage, aux pointeurs, à la transparence et bien d’autres encore.

C’est un bon exercice pour se familiariser aux préférences d’un programme. Peut-être ne comprendrez-vous pas la terminologie et tous les paramètres maintenant car vous commencez seulement l’apprentissage du programme. Vous verrez également que les paramètres par défaut des préférences vous donnent un aperçu du fonctionnement général du programme.

Parcourons les préférences générales et effectuons un petit changement qui affecte la séquence des groupes d’outils. Vous trouverez sans doute peu commode de devoir maintenir la touche Maj enfoncée pendant que vous appuyez sur un raccourci supplémentaire pour un groupe. Pour supprimer cette exigence, procédez comme suit :
 1.Sélectionnez Edition > Préférences > Général. (Mac : les préférences se trouvent dans le menu Photoshop entre les menus Apple et Fichier.)
 2.Décochez la case à cocher Touche Maj pour changer d’outil et cliquez sur OK.
 3.Essayez ce nouveau changement pour le groupe d’outils Lasso. Chaque fois que vous appuierez sur L, vous parcourrez le groupe.

Les préférences sont stockées dans un fichier qui peut parfois être corrompu. Si vous réinitialisez vos paramètres aux valeurs par défaut lors du démarrage de Photoshop, un nouveau fichier de préférences est généré pour remplacer l’ancien. Vous perdez donc vos préférences.

Il est temps maintenant d’apprendre les opérations de base de Photoshop et de s’exercer.


Créez un nouveau fichier image

Avant de commencer à travailler avec des images, voyons quelques opérations de base sur un nouveau fichier vierge.
 1. Sélectionnez Fichier > Nouveau (ou appuyez sur Ctrl+N). La boîte de dialogue Nouveau apparaît, elle doit être semblable à la Figure 1-4.

Figure 1-4 : Bo

Si le champ Paramètre prédéfini affiche Presse-papiers et que la largeur et la hauteur présentent des dimensions différentes avec les unités en pixels, cela signifie que vous avez précédemment utilisé la commande Copier dans Photoshop ou dans une autre application. Photoshop utilise les données du Presse-papiers pour les dimensions de la nouvelle image. Vous verrez plus tard dans cette leçon que cette fonction est très utile. Pour éviter la présélection Presse-papiers, appuyez sur Alt lorsque vous sélectionnez Nouveau (Ctrl+N).

L’utilisation de la touche Alt dans Photoshop permet généralement d’éviter bon nombre des boîtes de dialogue.

 2. Sélectionnez la liste déroulante des présélections pour afficher le menu des présélections. Vous y trouverez différentes dimensions présélectionnées pour l’impression, le web ou la vidéo. Vous pouvez même créer votre propre dimension personnalisée et l’enregistrer comme présélection. Si nécessaire, sélectionnez Format Photoshop par défaut dans le menu des présélections.
 3. Lisez les info bulles pour les différents paramètres et options de la boîte de dialogue.
 4. Notez que le pointeur de la souris se transforme en doigt avec une double flèche sur les mots Largeur, Hauteur et Résolution, comme illustré à la Figure 1-5. Il vous permet de modifier la valeur en glissant le pointeur. Si vous appuyez sur la souris et la déplacez vers la droite ou vers la gauche, la valeur dans la zone augmente ou diminue. Ces pointeurs sont également disponibles pour modifier les valeurs dans la barre d’options et les palettes.


 5. Modification des unités pour la largeur et la hauteur en pixels. Notez que lorsque vous changez une unité, les deux sont modifiées. Pour ne changer qu’une seule unité, appuyez sur Maj pendant que vous effectuez la modification.

Les touches Alt ou Maj vous permettent d’un peu mieux contrôler les curseurs déroulants. Déplacez votre curseur de souris sur les mots jusqu’à ce que le curseur se transforme en doigt. Appuyez sur Alt et déplacez ensuite la souris lentement pour augmenter les nombres par incréments d’une unité. Appuyez sur Maj et déplacez ensuite la souris lentement pour augmenter par incréments de 10 unités. Cette fonction est disponible dans plusieurs boîtes de dialogue, options d’outils et palettes.
 6. Pour réinitialiser la boîte de dialogue Nouveau aux paramètres d’origine, appuyez et maintenez la touche Alt enfoncée et cliquez sur Réinitialiser. (Le bouton Annuler s’est transformé en Réinitialiser pendant que vous mainteniez la touche Alt enfoncée).
 7. Changez à nouveau les unités en pixels et laissez la résolution définie comme le paramètre par défaut.
 8. Laissez le Contenu de l’arrière-plan sur blanc.
 9. Nous ne nous préoccupons pas pour le moment des options avancées. Ces options sont destinées à la gestion des couleurs et au rapport de pixels pour la vidéo.
 10. Facultatif : entrez Leçon1_Exercice1 dans la zone Nom au sommet de la fenêtre. Ce nom est utilisé dans la barre de titre de la fenêtre nouveau document, pour le nom de la miniature du fichier original dans la palette Historique et comme nom de fichier lors de l’enregistrement du fichier.
 11. Cliquez sur OK. Une nouvelle fenêtre de document vierge apparaît.

Au bas de la fenêtre du document, vous avez un accès aisé aux informations relatives au fichier actuellement ouvert. Pour explorer la fenêtre du document, procédez comme suit :
 1. Utilisez votre souris pour pointer sur le bas de la fenêtre du document.
 2. Alt+clic et maintenez le bouton de la souris enfoncé pour afficher les dimensions du document, la résolution, les informations sur les couleurs comme illustré à la Figure 1-6.

Figure 1-6 : Informations sur le document.


 3. Cliquez avec la souris n’importe où dans cette zone pour afficher une miniature de l’image imprimée. La Figure 1-7 affiche l’image positionnée sur une page 21,59 x 27,94 cm. Pour modifier la dimension de la page et l’orientation pour l’impression, sélectionnez Fichier > Format d’impression. Cela peut être utile lorsque vous travaillez avec des dimensions en pixels et que vous souhaitez rapidement voir la dimension de l’image par rapport à une page. Pour plus d’informations sur le document, vous pouvez appuyer sur la flèche du menu déroulant.

Figure 1-7 : Imprimer avec aper

Prenez également un instant pour regarder les informations disponibles dans les palettes. La palette Calques et la palette Historique contiennent de nouvelles informations. Notez que la palette Calques comprend un calque appelé Arrière-plan.

Vérifier régulièrement les palettes pour y trouver des informations pendant votre travail constitue un excellent exercice.

Vous allez travailler avec des calques tout au long de ce cours car les calques sont l’un des éléments principaux de Photoshop. Vous devez savoir comment les utiliser pour réaliser des opérations plus avancées telles que des montages photo complexes.


Sélectionnez une image complète

Les méthodes de sélection, qui sont nombreuses, sont également un élément capital de Photoshop. Commençons par la sélection de base : Sélectionner tout. Cette commande sélectionne toute l’image à l’intérieur de la fenêtre du document. Peut-être avez-vous déjà utilisé la fonction Sélectionner tout dans d’autres programmes. Voyons comment cela fonctionne dans l’environnement pixellisé de Photoshop. Vous pouvez même vous exercer sur un document vierge :
 1. Sélectionnez Sélection > Tout sélectionner (Ctrl+A). Une ligne pointillée animée apparaît dans la zone de la fenêtre du document. Cette ligne est appelée une sélection. La ligne pointillée est illustrée à la Figure 1-8.

Figure 1-8 : Rectangle de s


 2. Pour annuler la sélection de la zone de l’image, sélectionnez Sélection > Désélectionner (Ctrl+D). Vous pouvez également masquer temporairement la ligne en appuyant sur Ctrl+H. Revenez immédiatement en arrière en appuyant sur H afin d’éviter tout problème car la sélection active est masquée.


Dessiner des formes pixellisées et vectorisées

Vous allez maintenant apprendre à dessiner deux types de formes et vous exercer à réaliser des sélections. Vous allez utiliser l’outil Rectangle de sélection pour dessiner et sélectionner des pixels. Vous allez également dessiner un rectangle vectoriel à l’aide de l’outil Rectangle qui peut dessiner aussi bien des formes vectorielles que des formes pixellisées.
 1. Sélectionnez l’outil Rectangle de sélection dans la palette d’outils. Dessinez un petit rectangle dans la zone supérieure gauche du nouveau document vierge en faisant glisser la souris vers le bas et vers la droite. Vous pouvez également appuyer sur Maj pour que ce rectangle soit un carré.
 2. Sélectionnez Edition > Remplir (Maj+F5). La boîte de dialogue Remplir apparaît.
 3. Sélectionnez Couleur dans le menu déroulant Avec. Le Sélecteur de couleurs Adobe apparaît.
 4. Sélectionnez une couleur soit en déplaçant le petit cercle dans le grand champ de couleur, soit en déplaçant les curseurs déroulants le long de la barre de couleurs verticale, soit en entrant les valeurs des couleurs. Par exemple, entrez les valeurs RVB suivantes : 255, 0, 0 pour la couleur rouge, comme illustré à la Figure 1-9.

Figure 1-9 : S


 5. Cliquez sur OK pour fermer le Sélecteur de couleurs et cliquez ensuite à nouveau sur OK pour fermer la boîte de dialogue Remplir. Le rectangle est maintenant rempli d’une couleur rouge et les lignes qui l’entourent (le rectangle de sélection) indiquent qu’il est sélectionné.
 6. Sélectionnez Sélectionner > Désélectionner (Ctrl+D).

Dans la palette Calques, notez que la forme rouge se trouve sur le calque Arrière-plan. Comme cette image est une image pixellisée, vous devez pouvoir sélectionner tout ou une partie des pixels pour les modifier ou les déplacer. En outre, toutes les images du calque arrière-plan doivent être sélectionnées avant de pouvoir les éditer ou les déplacer. Pour sélectionner et déplacer des images :
 1. Sélectionnez Image > Re-sélectionner (Maj+Ctrl+D).
 2. Sélectionnez l’outil Déplacement dans la palette d’outils et déplacez le rectangle coloré sur la page.
 3. Appuyez sur Ctrl+D pour désélectionner.

Vous allez maintenant dessiner un rectangle dans une zone vierge du document qui est une forme vectorielle, apprenez une nouvelle manière de sélectionner une couleur et apprenez qu’une forme vectorielle possède un type de sélection différent qui nécessite un outil différent. Effectuez les étapes suivantes :
 1. Si nécessaire, appuyez sur D pour redéfinir les zones de sélection des couleurs sur leur valeur par défaut.
 2. Dans la palette Couleur, sélectionnez une couleur dans la barre de spectre de couleurs au bas, déplacez les curseurs pour les couleurs ou entrez les valeurs des couleurs. Par exemple, dans les zones RVB, entrez 0, 0 et 255 pour la couleur bleu, comme illustré dans la Figure 1-10.

Figure 1-10 : Palette Couleur.


 3. Sélectionnez l’outil Rectangle dans la palette d’outils. Il se trouve juste en dessous de l’outil Texte.
 4. Dans la barre d’options, veillez à ce que le bouton Calques de forme soit sélectionné ou cliquez avec le bouton droit et sélectionnez l’outil Réinitialisation.
 5. Glissez et dessinez un rectangle en dessous du premier ou à n’importe quel endroit sur une surface vierge.
 6. Sélectionnez l’outil Sélection de tracé dans la palette d’outils, il est situé à gauche de l’outil Texte et cliquez ensuite sur le rectangle. Le rectangle est maintenant sélectionné et vous pouvez le déplacer sur la page.

Ce second rectangle est un objet vectoriel différent de la première image qui est pixellisée. Un indicateur nous montre que cette forme est différente. Voyez la palette Calques — un nouveau calque Forme est présent avec différents types de miniatures. Le vôtre ressemblera à celui illustré à la Figure 1-11. Notez simplement qu’une forme vectorielle est représentée sur un casque distinct.

Figure 1-11 : Palette Calques.

Les deux rectangles (pixellisé et vectoriel) exigent des méthodes de sélection différentes pour pouvoir être modifiés. Utilisez l’outil Sélection de tracé pour sélectionner la forme vectorielle et un des outils de sélection pour sélectionner la forme pixellisée. La Figure 1-12 illustre chaque rectangle sélectionné. Vous pouvez maintenant vous exercer à sélectionner et à dessiner. Vous apprendrez d’autres méthodes de sélection au cours de la Leçon 2.

Figure 1-12 : Images pixellis

Avant d’enregistrer le fichier, voyons les différents modes d’affichage plein écran, comme suit :
 1. Sélectionnez l’outil Zoom et cliquez ensuite sur le bouton Taille écran sur la barre d’options ou appuyez sur Ctrl+0 (zéro).
 2. Sélectionnez l’outil du milieu des trois outils de mode d’écran de la palette d’outils ou appuyez sur F. Votre image est alors affichée à l’écran avec la barre de menus en haut et un arrière-plan grisé à 50%.
 3. Appuyez sur Tab pour masquer la palette d’outils et les palettes et si cela s’avère nécessaire, allez dans le menu Fenêtre et décochez Options pour masquer la barre d’options.
 4. Déplacez l’image en appuyant sur la barre d’espace pour activer temporairement l’outil Main.
 5. Appuyez à nouveau sur F pour afficher votre image à l’écran sans barre de menus et un arrière-plan noir. Vous pouvez parcourir plusieurs images ouvertes en appuyant sur Ctrl+Tab.
 6. Pour revenir au mode standard, appuyez sur F, ou appuyez sur Tab pour afficher la palette d’outils et cliquez ensuite sur l’outil Mode Fenêtres standard.

Vous pouvez enregistrer votre fichier d’exercices, si vous le souhaitez, dans un nouveau dossier pour vos fichiers de leçons. Sélectionnez Fichier > Enregistrer, entrez Leçon1_Exercice1 dans la zone de texte Nom du fichier et sélectionnez ensuite Photoshop (*.PSD ;*.PDD) dans la zone de texte Format. Cela vous permet d’enregistrer le fichier au format Photoshop plutôt qu’au format JPEG (Joint Photographic Experts Group). Lorsque vous enregistrez un fichier, une boîte de dialogue apparaît en vue de maximiser la compatibilité. Il peut être intéressant de laisser cette option cochée et de fermer la boîte de dialogue dans Préférences, dans la section Gestion des fichiers. Pour plus d’informations sur l’enregistrement de fichiers compatibles, voyez l’aide de Photoshop.

Pour le moment, vous vous êtes familiarisé avec les opérations de base de Photoshop et vous avez appris à manier quelques méthodes de sélection et de dessin.


Saisie, recadrage et transformation

Dans cette dernière section de la leçon, vous allez apprendre à saisir une image, à utiliser l’outil Recadrage pour effectuer un recadrage de base et à utiliser la palette Navigateur pour effectuer un zoom sur certaines zones de votre image et appliquer certaines transformations de base.

Saisie d’une image

Comme vous êtes en période d’apprentissage du programme, il est peut-être intéressant d’utiliser des images simples car les images complexes peuvent s’avérer trop gênantes et écrasantes. Cette section va vous apprendre à saisir une image.

Tout d’abord, vous allez créer une saisie d’écran d’un dossier de fichiers images en mode Miniatures. Si vous connaissez déjà le navigateur de fichiers d’une version précédente de Photoshop ou Bridge —, le nouveau navigateur de fichiers de CS2 — vous pouvez l’utiliser pour la saisie d’écran. Pour saisir une image d’écran, procédez comme suit :
 1. Si Photoshop est ouvert, réduisez le programme et ouvrez le Poste de travail pour trouver un dossier avec des images. Par exemple, utilisez un dossier dans le dossier Exemple des fichiers programme de Photoshop.
 2. Si nécessaire, modifiez la vue Miniatures. (Mac : Utilisez la vue Icône.)
 3. Appuyez sur Alt+Print Screen. Cette opération prend une image ou une saisie d’écran de la fenêtre active et l’image est enregistrée dans le presse-papiers. Vous ne verrez pas l’image avant de la coller dans Photoshop. (Mac : Appuyez sur Command+Maj+4, et appuyez ensuite sur Contrôle en glissant pour sélectionner la zone de l’écran.)
 4. Fermez la fenêtre et maximisez Photoshop.
 5. Sélectionnez Fichier > Nouveau. Notez que le champ Présélection dans la boîte de dialogue Nouveau affiche Presse-papiers. Photoshop ouvre automatiquement un nouveau fichier avec les dimensions et la résolution des données contenues dans le presse-papiers.
 6. Cliquez sur OK, et sélectionnez ensuite Edition > Coller (Ctrl+V) pour coller l’image dans la nouvelle fenêtre vierge.

Prenez un moment pour consulter les différentes informations qui sont apparues dans les palettes. La palette Historique affiche tout ce que vous avez fait jusqu’à présent. La palette Calques montre l’image collée sur un nouveau calque.

Vous pouvez également observer les dimensions de l’image en appuyant sur la combinaison de touches Alt+clic+maintien au bas de la fenêtre du document.

Utilisez l’outil Recadrage et la palette Navigateur

Nous allons maintenant apprendre comment recadrer une image. Dans l’exemple, la seule partie de l’image à conserver est la zone d’une des miniatures. Vous pouvez utiliser la palette Navigateur pour effectuer un zoom sur la zone à recadrer, de la manière suivante :
 1. Dans la palette Navigateur, essayez le curseur de zoom. Lorsque vous effectuez un zoom de plus de 100 % et que vous déplacez le pointeur de la souris sur la miniature de votre image, vous pouvez déplacer la zone colorée (rectangle) pour isoler une zone de votre image. Vous pouvez également utiliser l’outil Zoom pour réaliser la même tâche.
 2. Sélectionnez l’outil Recadrage dans la palette d’outils.
 3. Dans la fenêtre du document, faites glisser un rectangle autour de la partie de l’image que vous souhaitez conserver. Notez le rectangle autour de la zone. Vous pouvez adapter la zone en déplaçant toute la zone de sélection ou en faisant glisser les poignées.
 4. Relâchez la souris. La zone de l’image qui se trouve en dehors de marques de cadrage est plus sombre, affichant les parties de l’image qui vont être supprimées, comme illustré à la Figure 1-13.

Figure 1-13 : Zone de s

 5. Pour terminer le recadrage, soit cliquez avec le bouton droit et sélectionnez Recadrage, soit double-cliquez à l’intérieur de la sélection, soit cochez la marque à côté du côté droit de la barre d’options, soit appuyez sur Enter.
 6. Pour annuler le recadrage avant que vous ne terminiez la tâche, cliquez avec le bouton droit et sélectionnez Annuler, cliquez sur le bouton Annuler sur le barre d’options ou appuyez sur Esc.

Le bouton Annuler est un cercle rouge avec une ligne diagonale passant par son milieu.

 7. Voyez les dimensions de l’image dans les informations du document au bas de l’écran. La largeur et la hauteur sont maintenant plus petites. Lorsque vous recadrez une image, vous supprimez les pixels.

Appliquez une transformation

Une transformation est un changement de taille, d’orientation, de perspective ou toute autre altération d’une image. Les transformations dans Photoshop sont homothétie, rotation, inclinaison, torsion et perspective. CS2 propose une nouvelle transformation appelée la déformation. Une autre nouvelle fonction de CS2 est l’outil point de fuite. Même si vous pensez que le point de fuite et la perspective vont de pair, ils ne se trouvent pas dans le groupe Transformation. La fonction point de fuite se trouve dans le menu Filtres et lorsqu’il est sélectionné, il se lance dans une fenêtre distincte. N’oubliez pas que la perspective est une transformation.

Vous pouvez appliquer des transformations sur une image entière ou sur des parties d’une image. L’image peut être une image pixellisée ou une image vectorielle. Si vous souhaitez appliquer une transformation à une image entière ou à une partie des pixels et que les images se trouvent sur le calque Arrière-plan, vous devez opérer une sélection. Vous apprendrez d’autres méthodes de sélection au cours de la Leçon 2.

Vous pouvez appliquer et exécuter des transformations une à la fois ou en succession continue. La commande pour les transformations continues est appelée Répéter. Si vous souhaitez appliquer plusieurs transformations à la même image, mieux vaut utiliser l’outil Répéter parce que les dimensions des pixels ne sont modifiées qu’une seule fois. Le processus de modification de la dimension des pixels est appelé Ré-échantillonnage.

Pour transformer l’image recadrée, procédez comme suit :
 1. Sélectionnez Edition > Transformation > Homothétie. Pour accepter cette transformation, appuyez sur Enter. Pour annuler, sélectionnez Edition > Annuler (Ctrl+Z).
 2. Sélectionnez Edition > Transformation > Rotation. Notez que des poignées apparaissent et voyez ensuite les paramètres sur la barre d’options. Vous pouvez pivoter l’image manuellement ou entrer un angle de pivotement dans la barre d’options. Pour pivoter manuellement, déplacez le curseur de la souris en dehors de la zone pour le transformer en une double flèche courbée. Glissez l’image vers la droite ou vers la gauche pour la faire pivoter. Notez que vous ne pouvez pas apporter de transformations supplémentaires sans d’abord valider.
 3. Pour annuler la rotation, cliquez sur Annuler sur la barre d’options.
 4. Sélectionnez Edition > Répéter (Ctrl+T). Notez que les poignées, appelées commandes de transformation, apparaissent sur l’image et que les options de transformation apparaissent sur la barre d’options.
 5. Déplacez le curseur de la souris en dehors des commandes jusqu’à ce que le symbole de rotation change et faites pivoter l’image.
 6. Pour réduire la taille de l’image, cliquez avec le bouton droit dans la zone et sélectionnez Dimensionner, ou appuyez sur Maj et glissez le coin supérieur ou inférieur vers l’intérieur. Appuyez sur Enter ou cochez la case sur la barre d’options pour appliquer la rotation et le dimensionnement.
 7. Pour incliner l’image, cliquez avec le bouton droit et sélectionnez Inclinaison dans le menu transformation ou appuyez sur Maj+Ctrl. Saisissez une poignée centrale du haut ou du bas et glissez-la vers la droite ou vers la gauche, comme illustré à la Figure 1-14.

Figure 1-14 : Inclinaison.

L’affichage peut apparaître quelque peu pixellisé. L’affichage sera meilleur si vous appliquez la transformation. Si votre image est agrandie à l’aide du zoom, vous en verrez les pixels.
 8. Enregistrez le fichier sous Leçon1_Exercice2 au format PSD.

Dans cette leçon, vous avez appris quelques fonctions utiles de Photoshop, notamment la zone de travail, la barre d’options, la palette d’outils et les palettes.

Dans la Leçon 2, nous vous parlerons des méthodes de sélection et de suppression et de la manière de créer une vignette.

Fanch