Category archives: Hackers

Divisés pour moins régner

L'industrie du disque vit depuis quelques années un véritable tournant dans la manière d'appréhender la vente des oœvres qu'ils produisent. Mais au delà du duel entre les pirates aux rangs de plus en plus serrés et les cinq majors de l'industrie musicale (BMG, Universal, Sony, EMI, Warner) se profile à l'horizon une fracture grandissante au sein du secteur, manifestée en France par une divergence entre Universal et la SACEM...

A la poursuite des serveurs cachés de FastTrack…

Mark Ishikawa pourrait être appelé à témoigner dans le procés Kazaa ; ses investigations lui ont permis de découvrir l'existence d'un serveur central permettant de mettre en contact les utilisateurs du réseau FastTrack. Ce serveur impliquerait la responsabilité de la compagnie Sharman network dans l'utilisation illégale qui est fait du logiciel KaZaA. Ce serait également un argument de poid pour des adversaires actuellement encore en manque de preuves suffisament probantes pour faire tomber le numéro un du peer to peer actuel...

Un FAI fait le ménage sur Usenet

Un des principaux fournisseurs d'accès Internet (FAI) du Royaume-Uni vient d'annoncer discrètement que certains groupes de discussions (newsgroups) allaient être fermés, et que l'arborescence alt.binaries, c'est-à-dire celle sur laquelle est "autorisée" la diffusion de fichiers - presque systématiquement illégaux - était désormais gelée. Aucun nouveau groupe n'y sera ajouté mais le FAI se réserve le droit d'en supprimer d'autres.

Le P2P interdit dans les cybercafés anglais

La chaîne de café internet anglaise "Easyinternet cafe" vient d'être condamnée à verser un million de livres sterling (soit 1,530 millions d'euros) à la "British Phonographic Industry" pour avoir permis à ses utilisateurs de télécharger et de graver de la musique. Cette décision pourrait amener la majorité des cafés internet à restreindre leur service pour éviter d'être poursuivis.